Le modèle adaptatif

De la familiarisation au savoir-nager

Les nouveaux programmes laissent de plus en plus de place à une pratique de la natation non plus orientée exclusivement vers la production de performance mais vers également des champs liés à une adaptation à l'environnement ou la gestion de sa vie physique ultérieure.
La réflexion didactique s’oriente vers la recherche de savoirs fondamentaux à propos d’une motricité aquatique sensiblement différents des savoirs spécifiques de la natation sportive (N .Gal Savoir Nager 1993). L'élève doit analyser les situations-problèmes, les comprendre, être en projet de transformation, en vue d'une motricité la plus adaptée.
Initiée par Catteau et Garrof la conception moderne de l’enseignement de la natation renvoie à la maîtrise d’un système de savoirs fondamentaux: le système E.R.P.I. Aujourd’hui enseigner la natation à l’école revient à mettre en relation les références culturelles et sociales de la pratique actuelle de la natation avec les éléments fondamentaux de la motricité aquatique du système E.R.P.I. imagenatationpourtous.com/espace-pro...

La natation est enseignée durant les cycles 1 et 2 de l'école primaire exclusivement du point de vue de l'adaptation au milieu aquatique. Il ne s'agit en aucun de cas d'apprendre les nages. L'objectif est le savoir nager décliné en un parcours de 4 catégories d'actions enchaînées: entrée dans l'eau, immersion, surplace et déplacement de surface.

Ce n'est qu'à partir du cycle 3, que l'enseignant peut traiter la natation sur l'angle de la performance et/ou de l'adaptation au milieu.
On assiste à une ouverture des perspectives de pratiques pour l’enrichissement de la motricité du nageur scolaire avec l’accès à des activités culturelles diversifiées.